Religieuses de l’Assomption
C’est une folie de ne pas être ce que l’on est avec le plus de plénitude possible.

Accueil > Devenir religieuse

Et si Dieu te demandait toute ta vie ? Deviens Religieuses de l’Assomption et viens rejoins-nous, car qu’y-a-t-il de plus important dans la vie que de découvrir ce pour quoi nous sommes faits, notre appel, notre vocation unique et personnelle ? Celle que personne d’autre ne pourra accomplir à ma place. Des vocations il y en a beaucoup : des vocations de soignant, d’artiste, de travailleur social, d’ingénieur, de chercheur… 

    A l’Assomption

    Des femmes pour Dieu et pour les autres !

    Etre pour Dieu et pour les autres, voilà l’appel qui rassemble les religieuses de l’Assomption. Dieu nous aime et nous choisit. Quelle joie, quelle liberté et quel bonheur durable !
    Touchées par le Christ, nous sommes envoyées pour Le faire connaître et Le faire aimer. Libérer les potentialités et aider à « être en plénitude ce que l’on est » profondément, voilà le rêve de Dieu, voilà ce que Marie Eugénie, notre fondatrice, nous a légué comme mission, voilà les racines de notre action éducative.
    Cette aventure se vit en communauté. Elle nécessite l’entraide de toutes, jeunes et âgées, sages et fonceuses. Seule, on se perdrait en chemin.
    La source de notre vie et de notre joie est dans une secrète alchimie : un lien étroit et profond avec le Christ, à travers nos sœurs et notre mission, sa recherche patiente dans la prière, l’adoration eucharistique et la louange qui rythment nos journées et le don joyeux de tout notre être à ce Dieu qui peut faire par nous et en nous beaucoup plus que nous ne pouvons imaginer.
    La Congrégation est marquée dès le début par un esprit de famille joyeux, un esprit de foi qui pousse à annoncer l’incroyable nouvelle d’une plénitude possible pour chacun, d’une société remodelée selon les valeurs de l’Evangile et transformée par l’éducation des femmes. Cet esprit, aujourd’hui encore, est agissant, source de beaucoup de dynamisme et de bonheur : écoles, dispensaires, maisons de quartier, centres spirituel, travail en paroisse, centre de paix, accueil des migrants, bien d’autres initiatives … et un millier de sœurs, à travers le monde entier
    Alors, si cette vie te tente, nous t’accueillerons volontiers pour la partager , un mois, trois mois ou jusqu’à l’éternité.

    Pour en savoir plus sur notre vie Assomption, plusieurs possibilités te sont offertes :

    • tu peux venir vivre une semaine, un mois ou plus dans une de nos communautés. Tu pourras ainsi découvrir de l’intérieur ce qu’est notre vie, quelle en est la source et l’articulation.
    • tu peux découvrir notre mission éducative en y participant
    • tu peux participer à un we de découverte de la vie des religieuses de l’Assomption

    Contact : Sr Marie Sophie : 0473/941894

    Déplier mon bloc||Replier mon bloc

    Qui contacter ?

    Si tu te poses des questions par rapport au sens de ta vie, à ce que tu veux en faire, il peut être bon d’en parler à un adulte. Son écoute et ses questions pourront t’aider à voir plus clair et à décider de ton orientation de vie.

    Tu peux contacter
    à Bruxelles,

    • sr Marie Sophie : 02/ 673 67 93
    • sr Josiane : 02/647 90 82
    • sr Gaud Eml : 02/647 90 82

    à Tournai,

    • sr Françoise Eml : 069/36 25 07
    • sr Miriam : 069/36 25 07
    • sr Anna Kristina : 069/36 25 07
    Déplier mon bloc||Replier mon bloc

    Une vocation, c’est quoi ?

    En 2009, lors de la journée mondiale de la jeunesse, Timothy Radcliff, Dominicain parlait de la vocation. Voici sa conférence

    Déplier mon bloc||Replier mon bloc

    Comment reconnaître une vocation ?

    Comment reconnaître une vocation à la vie religieuse ?

    Les signes de l’appel de Dieu

    La paix intérieure : cette paix reçue est le premier signe à prendre en compte. D’ailleurs la première parole de Jésus après la résurrection est « La paix soit avec vous ».

    Une joie profonde : cette allégresse est celle qu’éprouvaient les disciples d’Emmaüs en remontant vers Jérusalem, pour annoncer à leurs compagnons qu’ils avaient vu le Seigneur ressuscité.

    Un amour des pauvres : celui que Dieu appelle à son service éprouve de la compassion envers ceux qui souffrent, les pauvres, les étrangers ceux qui ne connaissent pas le Seigneur Jésus.

    Un zèle apostolique : l’élan reçu de Dieu pousse à vivre la rencontre avec les autres et à s’engager au service de la mission du Christ. Comme Marie-Madeleine que Jésus ressuscité a envoyée vers les apôtres : « Va vers mes frères… »
    extraits du site des Jésuites
    Tu peux trouver encore plus d’information sur le site national des vocations

    Déplier mon bloc||Replier mon bloc